Recherches de Gaëlle et Arthur PETIT en Polynésie

Après la disparition de Dominique, Arthur et Gaëlle Petit sur le voilier « Honu », le juge d’instruction de Papeete, Thierry Fragnoli, a relancé la piste d’une fuite du père de famille en diffusant vendredi un appel à témoin pour identifier les disparus. La famille de l’ancienne compagne de Dominique Petit ne veut pas croire au suicide.

Extrait de la Dépêche de Tahiti :  C’est un terrible fait-divers qui ressurgit cette semaine avec un appel à témoin diffusé vendredi par la gendarmerie. En juin 2010, Dominique Petit, âgé de 50 ans, disparaissait à bord du voilier « Honu » avec ses deux enfants, Arthur et Gaëlle, âgés de 2 et 3 ans. La piste du suicide a longtemps été privilégiée, mais les enquêteurs n’ont voulu exclure aucune piste. Une information judiciaire a été ouverte à l’époque et se trouve aujourd’hui entre les main du juge d’instruction Thierry Fragnoli.

Vendredi matin, à la surprise générale, la gendarmerie a diffusé un appel à témoin avec les photos des trois disparus. « Toute personne susceptible d’apporter des informations relatives à l’identification des personnes recherchées est invitée à se manifester auprès d’un service de gendarmerie ou de police au 17, au 40 47 92 09 ou par mail sur sr.papeete@gendarmerie.interieur.gouv.fr . » ou directement sur le site abgrall.info.

Reportage M6

Vidéo quotidien Le Télégramme

Posted in Affaires en cours.