Romain LANNUZEL identifié parmi les victimes d’un prédateur sexuel.

Au fil des derniers mois, les  investigations menées sur Barcelone par Sandrine Wattecamps ont permis d’effectuer un rapprochement, entre la disparition de Romain Lannuzel et les agissements criminels d’Oscar Castro.

Cet homme, équatorien d’une quarantaine d’années, était installé dans la ville depuis plusieurs années, après avoir séjourné notamment au CHILI.

Emprisonné à ce jour, Oscar Castro a été confondu par les policiers locaux ( Mossos d’Esquadra), après l’enlèvement et le meurtre de Crispin Scott, un jeune étudiant américain. Ce jeune-homme avait été drogué lors d’une rencontre fortuite. Ces faits se sont produits cinq années après la disparition de Romain Lannuzel.

Oscar Castro a été condamné pour ce meurtre et ce viol. Lors de l’instruction judiciaire, il expliquera : « avoir séjourné à Barcelone et chassé de jeunes hommes, étrangers à peau blanche, étudiants, d’une vingtaine d’années . »

L’agence à notamment mis en lien des lieux de domiciliation d’emprunt d’Oscar Castro et l’endroit où Romain Lannuzel a disparu, cela dans les mêmes périodes.

Au domicile d’Oscar Castro, des milliers de photographies de ses victimes ont été découvertes par les policiers. Les victimes apparaissent totalement ou partiellement dénudés. Ces photos correspondent à prèsde quatre-vingt dix  jeunes-hommes, similaires au profil décrit. Seuls trois avaient jusqu’à ce jour été identifiés.

Les parents de Romain Lannuzel,  après accord des magistrats, ont pu consulter ces pièces à conviction afin de tenter d’identifier leur enfant.

Le 05 Avril 2017, dans les locaux de la police ( Mossos d’Esquadra ) de SABADELL,  le jeune Romain a formellement été reconnu par ses parents.

Dès lors, l’enquête va être réorientée et approfondie sur ce volet criminel. Ce dossier est suivi par Maître CAPUZ du barreau de BARCELONE.

 

Le Ministère de l’Intérieur espagnol a publié les derniers chiffres en matière de disparition dans le pays. Chaque année,60 plaintes par jour sont déposées, soit 21.521 cas de disparitions enregistrés en 2016. Aujourd’hui sont encore recherchées 4.164 personnes. Barcelone est la province au plus haut taux de disparition.

 

Posted in Actualités, Affaires en cours and tagged , .